16 July 2024
Actualité Politique

Premier conseil national de “Les Démocrates”: « Il a fallu lutter…» – Eric Houndété

  • 22 juillet 2023
  • 5 min read
Premier conseil national de “Les Démocrates”: « Il a fallu lutter…» – Eric Houndété

Comme annoncé depuis quelques jours, les militants du parti d’opposition « Les Démocrates » ont tenu ce samedi 22 juillet 2023, leur tout premier Conseil national ordinaire. Les travaux organisés à Porto-Novo leur ont notamment permis de faire un bilan d’étape depuis la création du parti, de revenir sur leur participation aux dernières législatives sans oublier d’avoir une pensée pour leurs camarades en exil ainsi que ceux en prison.

Sans surprise, les noms de Reckya Madougou et  Joël Aïvo, de même que ceux de leurs co-accusés sont revenus dans les discours au cours de ce conseil national. C’est en début d’allocution qu’Éric Houndété, président du parti, a mentionné ces camarades « jugés et condamnés dans des procès expéditifs ». Il a salué « leur courage et leur abnégation » avant de faire observer une minute de silence en mémoire de ceux « qui ont perdu leur vie dans la lutte de la reconquête de notre démocratie ».

Hommage à Porto-Novo !

La ville capitale béninoise a été magnifiée par Eric Houndété, suite au score que son parti y a réalisé aux dernières Législatives. « La cité des Aïnonvi a exprimé sa colère contre l’injustice à l’occasion des dernières élections législatives. Qu’il vous souvienne qu’à l’issue de la bataille électorale, la ville de Porto-Novo s’est clairement exprimée en faveur du Parti Les Démocrates, le parti du peuple. La flamme, symbole de notre parti a rayonné sur l’ensemble des cinq arrondissements de la ville de Porto-Novo, s’opposant ainsi et sans ambages, à la tyrannie du pouvoir de la Rupture » a t-il déclaré.

Pour M. Houndété, Porto-Novo a donné une correction au régime en place et devient de facto, « le fief du Parti du peuple et des Démocrates épris de paix et de justice sociale ».  Et au président de “Les Démocrates” d’ajouter que c’est l’une des raisons de la tenue du Conseil national dans cette ville. Un conseil organisé en respect des textes du parti. Eric Houndété va ainsi souligner l’attachement de sa formation politique aux principes démocratiques

Bilan d’étape avant 2026

« Défi des élections générales de 2026 : les militants au cœur de l’action», c’est le thème évocateur et même provocateur, pour reprendre les termes d’Eric Houndété, de ce Conseil national. Il s’agit, selon le député, d’une exhortation et d’un réarmement moral des militants pour conquérir davantage de Béninois à la cause de la démocratie.

Faisant un bilan d’étape depuis la mise sur les fonts baptismaux du parti, Eric Houndété souligne qu’«il a fallu lutter et même prendre à témoin la communauté internationale des pratiques anti-démocratiques qui ont cours dans notre pays depuis 2016, afin de pouvoir obtenir notre récépissé». La même lutte a été menée, à l’en croire, avant que la participation aux législatives de Janvier dernier ne soit possible. Pour cela, il remercie tous ceux qui leur ont apporté tout type de soutien, notamment les Béninois de l’extérieur. Le chef de file de l’opposition rappelle que cette lutte n’est pas prête de s’arrêter car elle est d’actualité au parlement « pour que les droits de la minorité parlementaire que nous sommes soient respectés ».

Dialogue politique à tout prix !

C’est un groupe de mots devenu cher au parti “Les Démocrates”. C’est la condition sine qua non pour restaurer la démocratie béninoise, aux yeux d’Eric Houndété mais pas que.  « Ce dialogue politique devra nous permettre de discuter de l’organisation des élections générales que nous souhaitons transparentes, équitables et apaisées », assure-t-il. Mais cela passe par un préalable important. « pour en arriver là, il nous faut une CENA comprenant les acteurs de toutes les obédiences politiques. C’est le lieu pour moi de réitérer cette exigence capitale, qui devra nous permettre d’aplanir nos divergences et de trouver le consensus indispensable à notre vivre-ensemble ».

Ce dialogue réclamé par les opposants démocrates n’ayant pas été organisé à ce jour a un impact sur le fonctionnement du Parlement, se désole le député. « Nous venons de passer cinq mois à l’Assemblée nationale, sans grands résultats du fait des tergiversations et des contradictions. Le dialogue politique tel que nous l’envisageons, nous donnera les moyens de trouver les solutions aux maux qui minent notre pays. Par le consensus, on gagne du temps et on produit plus de résultats », selon le président de “Les Démocrates”.

Eric Houndété termine son discours par un clin d’œil à l’agriculture en invitant le gouvernement à cesser d’ériger des tranchées pour empêcher des producteurs de vendre leurs produits à des prix voulus hors du territoire. Et de finir par une prière dans ce sens : « Je prie le Seigneur d’attendrir les cœurs de nos dirigeants afin qu’ils puissent entendre les cris de cœur et les coups de gueule de nos compatriotes, qui vivent dans la misère et manquent du minimum social commun ».

Outre les militants «Les Démocrates », plusieurs responsables d’autres partis politiques ont assisté à ce premier Conseil national ordinaire à Porto-Novo. Ce conseil a connu la participation des partis UP, BR et MPL.

 

Kiki Towanou

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *