23 June 2024
Actualité Politique

Chef de file de l’opposition : “Les Démocrates” attendent toujours l’acte de nomination d’Eric Houndété

  • 22 juillet 2023
  • 2 min read
Chef de file de l’opposition : “Les Démocrates” attendent toujours l’acte de nomination d’Eric Houndété

Cela semblait clair pourtant. Le député Eric Houndété, président du parti « Les Démocrates » est le chef de file de l’opposition depuis fin mai. L’information relayée abondamment à l’époque par les médias a été confirmée par le porte-parole du gouvernement. Wilfried Léandre Houngbédji avait même levé un coin de voile sur ce que l’exécutif souhaite comme posture du Chef de file de l’opposition. Mais presque deux mois après, les militants du parti « Les Démocrates » disent n’avoir toujours pas sous leurs yeux le décret qui nomme leur Président en tant que successeur de Paul Hounkpè.

Rien de bien tangible. Le décret de nomination du Chef de file de l’opposition se fait toujours désirer.

« Nous constatons tout simplement… »

C’est Jules Lodjou, l’un des responsables du parti qui a relevé le fait. C’était il y a quelques jours, à l’occasion de l’annonce du conseil national du parti. Il disait: « C’est vrai que les dispositions en la matière sont claires. C’est le chef de l’Etat qui, au vu des résultats des élections, nomme le chef de file de l’opposition. C’est vrai que l’honorable Eric Houndété, président du parti remplit toutes les conditions pour l’être. On a appris que cette nomination aurait été faite déjà. Mais jusqu’à aujourd’hui en tout cas, le décret n’est pas encore remis entre les mains du parti. On ne saurait vous dire ce qui retarde cela ou pas. Nous, nous constatons cela tout simplement. Nous constatons que, malgré toutes les conditions qui sont remplies. Malgré les résultats qui sont connus, malgré le tête-à-tête avec le Chef de l’Etat, nous n’avons pas encore le décret dans les mains. Et tant que le décret n’est pas encore dans nos mains, nous ne pouvons pas dire qu’il est signé ou pas ».
Ces propos pourraient peut-être faire avancer les choses. Ils pourraient rendre ainsi visible le décret de nomination en question. ou encore, ils pourraient motiver une nouvelle réaction du porte-parole du gouvernement. C’est en tout cas ce que pensent certains observateurs.

Kiki Towanou

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *