18 June 2024
Opinion

Le viatique de Reckya Madougou en temps d’épreuves

  • 15 février 2024
  • 4 min read
Le viatique de Reckya Madougou en temps d’épreuves

Reckya Madougou fait une exhortation à l’espérance dans les moments d’épreuves. Ce mercredi 14 Février 2024, elle a publié un message sur ses réseaux sociaux pour inviter ses soutiens, sa communauté à «une véritable profession de foi !». Pour l’opposante béninoise condamnée à 20 ans de prison, il s’agit d’une «invite à l’espérance, même lorsque tout semble nous assommer.» Nous vous proposons de lire ci-dessous l’intégralité de son adresse

**************

𝐃𝐞 𝐦𝐞𝐬 𝐜𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬 𝐣𝐞 𝐫𝐞𝐧𝐚𝐢̂𝐭𝐫𝐚𝐢…

À l’endroit de tous ceux qui traversent des épreuves en ce moment ou ceux dont un proche est accablé, ce post changera votre humeur, si ce n’est votre vie, du moins j’en fais le vœu à l’entame de cette auguste période de recueillement. Laissez-vous inspirer !

Étant donné que ce sont eux qui «moussent» actuellement, j’ai en mémoire un essai de l’ancien ministre ivoirien, Charles Blé Goudé. Rédigé et publié au cours de ses années d’emprisonnement, il s’intitule “De l’enfer je reviendrai”. Ce livre constitue bien plus qu’un appel à l’aide. Il reste une singulière invite à l’espérance, même lorsque tout semble nous assommer. Une véritable profession de foi !

Dans un naufrage, la branche à laquelle l’on s’accroche, s’appelle FOI. “Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.” (Hébreux 11:1). C’est donc notre foi qui nous assure de la délivrance pendant la tourmente. Pour ainsi dire, elle produit l’espérance d’en échapper. “Or, l’espérance ne trompe point.” (Romains 5:5).

Une telle expectative germe dans l’adversité, à la croisée de circonstances tumultueuses. Lorsque plus personne n’y croit, il y a quand même en vous une voix hors du commun qui vous atteste le contraire et vous rappelle que le malin est un menteur. Mais l’entendez-vous ?En effet certaines dispositions préalables sont indispensables pour capter la bonne fréquence afin d’écouter ladite Voix. Un peu comme fonctionnent les stations radio.

À cet effet, voici une pensée de François Gervais que je soumets à votre pieuse méditation. “Si je cesse de croire que le désert peut cacher un puits, je perds le courage de marcher. Comment fournir l’effort supplémentaire, comment passer par dessus l’épuisement si je n’ai plus l’assurance de trouver bientôt une source souterraine ? Pour éviter d’être brûlé par le désert, je dois continuer à croire qu’au loin se trouve un puits qui me désaltérera.”

Chaque fois que vous touchez le fond, que la détresse vous éreinte, que vous êtes affublés d’insanités, repensez à cette équipe ivoirienne de la CAN 2023. En moins de deux semaines, ses joueurs sont passés de pestiférés à champions, d’incapables à tactiques. Demandez-vous si la coupe leur reviendrait s’ils avaient renoncé à se battre par découragement. Le défaitisme annihile l’effort, tandis que l’espoir galvanise et auréole de victoire notre parcours du combattant.

Il faut parfois toucher le fond pour mieux rebondir, sortir le meilleur en nous. Pavons d’opiniâtreté notre chemin de croix. Tel un phénix, chacun de nous est capable de renaître de ses cendres.

Bon mercredi des cendres ! Bon temps de carême !

 

Reckya Madougou

 

 

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *