18 June 2024
Environnement

Changements climatiques : le projet OCRI renforce la résilience de plus de 300 mille exploitants au Bénin

  • 17 mai 2023
  • 2 min read
Changements climatiques : le projet OCRI renforce la résilience de plus de 300 mille exploitants au Bénin

L’Initiative de résilience climatique dans le bassin de l’Ouémé (OCRI) est lancée ce mardi 16 mai à la faveur d’un atelier à Cotonou. Le projet vise à sauver plus de trois cent mille petits exploitants et des terres agricoles du moyen-Ouémé, des affres des changements climatiques.

Il s’agit pour le Bénin de réduire la vulnérabilité des populations cibles face aux changements climatiques. Le pays veut également intégrer l’adaptation de manière cohérente dans les politiques et programmes en la matière sur son territoire. C’est du moins ce que soutient Jeanne Akakpo Adambiokou, Directrice du cabinet du ministre du cadre de vie.

En effet, le programme national d’adaptation couvre huit secteurs primordiaux dont l’agriculture. La mise en œuvre du projet OCRI va se traduire par une assistance technique, des accompagnement-conseils ou des appuis financiers. Ce sont les petits exploitants agricoles identifiés dans le bassin de l’Ouémé qui vont en bénéficier.

Evoquant la pertinence du projet, la directrice du cabinet du ministre du cadre de vie a rappelé que « le bassin de l’Ouémé est une zone stratégique de grande importance pour la production agricole, principal secteur économique du Bénin». Elle va poursuivre en déplorant que « cette zone est en proie aux affres des changements climatiques. Les impacts négatifs sont beaucoup plus notés au niveau des petits exploitants ».

Des bras opérationnels et financiers

Pour sa mise en ouvre, l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) apporte en effet son appui technique. Le projet OCRI va se déployer sur une durée de 6 ans avec un budget de 35 millions de dollars américains. C’est le fonds vert pour le Climat qui assure la plus grande partie de ce financement pour un montant de 18 millions de dollars.

D’autres parties prenantes tel que le Fida accompagnent également la réalisation du projet OCRI. C’est le ministère du cadre de vie et du développement durable qui apporte la contribution financière de l’Etat Béninois.

Hasna Djibo

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *