18 June 2024
Actualité

Négociations Gouvernement, Syndicats et patronat : « Il y a eu augmentation du smig d’accord, mais il n’y a pas eu hiérarchisation des salaires » (Kassa Mampo)

  • 17 mai 2023
  • 3 min read
Négociations Gouvernement, Syndicats et patronat : « Il y a eu augmentation du smig d’accord, mais il n’y a pas eu hiérarchisation des salaires » (Kassa Mampo)

Les travaux de la première session ordinaire de la Commission nationale de concertation, de consultation et de négociations collectives de l’année 2023 ont démarré ce mardi 16 mai 2023 à la salle des fêtes des tours administratives à Cotonou. Au menu, les doléances de 2022 restées en instance. Mais pour le compte du premier jour, gouvernement, syndicats et patronat ont échangé sur des revendications relatives au ministère des enseignements maternel et primaire, ainsi que celui des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle.

C’est le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané qui a dirigé la séance, en tant que président de la Commission nationale de concertation, de consultation et de négociations collectives. Il avait à ses côtés, sa collègue du travail Adidjatou Mathys. D’autres membres du gouvernement étaient également de la partie : les ministres de la justice, de la santé, de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur. Du côté des partenaires sociaux, la plupart des responsables syndicaux se sont fait représenter, à l’exception de Kassa Mampo de la Confédération syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB). A noter aussi la participation du Président du Conseil national du patronat béninois Eustache Kotingan.

A l’ouverture de la séance, le ministre Tchané a rappelé les efforts faits par l’exécutif l’année dernière pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs. Entre autres, le passage de 9 à 11 mois de salaire pour les aspirants au métier d’enseignant, et surtout la revalorisation des salaires ou encore, le relèvement du SMIG.

« Si tu ris mal, on peut te renvoyer »…

Les efforts du gouvernement sont reconnus par le Secrétaire Général de la CSTB. Mais Kassa Mampo reste tout de même sur sa faim parce que selon lui, la plupart des améliorations ont essentiellement touché les agents du public. « Et même à ce niveau, tout le monde n’a pas été pris en compte. Les agents conventionnés comme ceux en service à l’ORTB, à l’ONIP, à la SBEE et autres sociétés et offices d’Etat n’ont pas été pris en compte » fait-il observer.

En ce qui concerne le privé, le syndicaliste ajoute : « il y a eu augmentation du smig d’accord, mais il n’y a pas eu hiérarchisation des salaires ». A en croire le syndicaliste, les travailleurs du privé sont dans une situation dramatique. Il a aussi dénoncé le système des contrats à durée déterminée (CDDà, renouvelable indéfiniment. « Si tu ris mal, on peut te renvoyer », ironise-t-il à ce sujet.

Les travaux de la commission de Négociations gouvernement-syndicats ont démarré le mardi 16 mai 2023
Les travaux dans le cadre des négociations gouvernement-syndicats ont démarré le mardi 16 mai 2023

En réponse à ces récriminations, Eustache Kotingan, président du patronat a réagi. Pour lui, tout va plutôt mieux dans le privé et les « CDD » devenus renouvelables autant de fois que le chef d’entreprise le voudrait, permet de recruter plus de personnes, rendant les structures plus dynamiques. Pour leur part, des membres du gouvernement répondent que « ce n’est qu’un premier round des négociations. Les prochains jours permettront de revenir sur les autres préoccupations ». Il faut préciser que les trois parties se retrouveront dans quelques jours pour une nouvelle séance de négociations.

Kiki T.

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *