16 July 2024
Actualité

Sécurité: La Police passe à un système automatisé d’identification par empreinte digitale

  • 14 mai 2024
  • 3 min read
Sécurité: La Police passe à un système automatisé d’identification par empreinte digitale

La police béninoise se modernise. Grâce au projet AFIS/SIPAO, les éléments de la police républicaine pourront désormais identifier avec précision, les criminels, grâce à l’empreinte digitale. Les acteurs concernés par cette innovation se retrouvent à Cotonou pour échanger sur les modalités d’une mise en œuvre efficace de ce système.

Un double avantage…

C’est certainement une mauvaise nouvelle pour les criminels. Ils seront dorénavant identifiés et appréhendés sans grandes difficultés. Ceci, grâce au système automatisé d’identification par empreinte digitale. « Cette technologie permet de partir des traces et indices recueillis sur les scènes de crime, de partir des empreintes digitales des potentiels criminels pour les confondre aux traces retrouvées sur les scènes de crime ». C’est ce qu’explique le Commissaire principal de Police Denis OGAN. Indiquant le mécanisme, il affirme : « on part d’une base de données qui contient les empreintes digitales et palmaires et on en vient à formellement identifier des auteurs d’infractions à la loi pénale ».

Ce nouveau système apporte un appui précieux à la Police républicaine mais pas que. « Pour nous, désormais, ce projet participe de la modernisation des outils d’enquête au niveau de la police républicaine et ensuite de la modernisation de la justice. Parce que vous savez, poursuit le commissaire principal, l’administration d’une justice part de la qualité de l’enquête qui est effectuée à la phase policière ».

Il faut préciser que la rencontre de Cotonou réunit Interpol et les autorités sécuritaires du Bénin avec comme objectif, de rendre opérationnelle et surtout efficace la base du nouveau système.

Le projet AFIS/SIPAO en quelques mots.          

Selon Interpol, ce projet, qui s’inscrit dans le programme SIPAO (Système d’information policière d’Afrique de l’Ouest), vise à renforcer les systèmes AFIS policiers (systèmes automatisés de reconnaissance d’empreintes digitales utilisés à des fins d’identification criminelle) des pays participants. Il vise également à aider les pays qui ne disposent pas encore d’un tel système à s’en doter.

Le projet AFIS/SIPAO aidera les pays d’Afrique de l’Ouest à passer d’un système manuel à un système automatisé de reconnaissance d’empreintes digitales et à renforcer la chaîne criminalistique. Cette évolution permettra aux services chargés de l’application de la loi d’identifier plus de malfaiteurs, de prévenir et de réduire la criminalité, et d’améliorer la sécurité dans la région et au-delà.

Le projet AFIS/SIPAO est exécuté en Afrique de l’Ouest. Il est financé par l’Union européenne à hauteur de 15 millions d’Euro, et mis en œuvre par INTERPOL avec le soutien de CIVIPOL.

 

Kiki T.

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *