18 June 2024
Actualité

Mines et pétrole : La CEDEAO suscite la réflexion à Cotonou

  • 24 février 2024
  • 3 min read
Mines et pétrole : La CEDEAO suscite la réflexion à Cotonou

C’est parti, depuis ce jeudi 22 février 2024, pour le 4è Forum des mines et du pétrole de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (ECOMOF). La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale, représentant le Président Patrice Talon.

C’était devant un parterre de personnalités au rang desquels, des professionnels des industries minières et pétrolières, des chercheurs, des experts et décideurs politiques.

Il était une fois, le forum…

Le rendez-vous de Cotonou entend faire des secteurs minier et pétrolier, de véritables piliers économiques pour les États membres de la CEDEAO. C’est d’ailleurs cette vision qui a conduit les Chefs d’Etats de la Communauté à créer ce Forum en 2012. Un rappel fait par Damtien Tchintchibidja, la vice-présidente de la Commission.

Selon elle, il est question de promouvoir le développement économique durable en mettant en lumière les potentiels régionaux, en favorisant les partenariats stratégiques et en stimulant les investissements innovants. « Les Etats membres de la CEDEAO disposent d’un fort potentiel minier et pétrolier. Mais ce potentiel est méconnu. Les capacités de financement aussi sont faibles et la transformation surplace souffre d’une insuffisance de valeur ajoutée.

Mutualiser les efforts

Le thème de cette quatrième édition s’intitule : « Ressources géo extractives et technologies : quelles stratégies de mutualisation pour la création de valeur ajoutée en Afrique de l’Ouest ». Cette thématique appelle à une mutualisation des forces selon le ministre d’État chargé du développement et de la coordination de l’action gouvernementale.

Abdoulaye Bio Tchané a au nom du président de la république, indiqué que la coopération et les partenariats s’imposent pour une bonne exploitation des mines dans la sous-région. Cela doit reposer selon lui sur 4 piliers fondamentaux, à ses yeux : les infrastructures, une bonne logistique, le développement des compétences et l’innovation, la responsabilité sociale et environnementale. « Que ce forum ne soit pas une édition de plus, a dit le ministre Bio Tchané. Au total 10 panels seront animés au cours de ces trois jours de travaux.

UBA, grand sponsor !

Cette 4è édition du Forum des mines et du pétrole de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest a été rendue possible grâce au concours de certains sponsors. En tête de liste, La banque mondiale de l’Afrique, United Bank for Africa (UBA) Plc. En tant qu’institution financière de choix, avec une présence dans 20 pays africains et une implication active dans des projets de développement continentaux majeurs, UBA est donc le partenaire privilégié de l’événement, soulignant l’engagement de la banque pour la croissance de l’industrie minière et pétrolière dans la sous-région, mais aussi pour le développement économique de l’Afrique dans son ensemble.

Il faut rappeler qu’avant le Bénin, trois pays ont accueilli cette rencontre régionale : Ghana, Côte d’ivoire et Niger.

 

Kiki T.

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *