18 June 2024
Environnement

COP 28: Plus de 90 initiatives accueillies au pavillon de l’OIF

  • 18 décembre 2023
  • 3 min read
COP 28:  Plus de 90 initiatives accueillies au pavillon de l’OIF

A travers l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable, l’OIF est satisfaite de son action à la COP 28. Du début jusqu’au dernier jour, le pavillon de la francophonie n’a pas désempli. Ce sont plus de 90 initiatives des Etats et gouvernements qui ont été mises en valeur sur place…

« Nous avons aussi cette particularité d’avoir vu défiler à la fois, des acteurs étatiques et non étatiques, le secteur privé.  C’est une COP inédite au cours de laquelle, on a vu ces différents acteurs démontrer qu’ils sont de véritables parties prenantes et même des acteurs de premier plan dans la lutte contre les changements climatiques ». Déclaration de Issa BADO, chargé de programme à l’IFDD.

Il va ajouter : « Ils ont exprimé à la fois des besoins d’accompagnement, des besoins d’accès au financement, de réseautage, de mobilisation de partenariats pour mettre à l’échelle les initiatives sur le terrain. Et de ce point de vue, la francophonie a joué un rôle de facilitation vis-à-vis des différents acteurs importants de ce processus ».

renforcement de capacités

L’IFDD se réjouit également d’avoir renforcé les capacités des délégués francophones en amont et de faire en sorte que les femmes et les jeunes soient présents à ces négociations. Plus de cinquante négociatrices ont été présentes à la COP, soutenues par la francophonie.  Bien d’autres formées par l’institution ont pu également participer grâce au financement d’autres organismes ou de leurs pays. La plupart ont exprimé leur gratitude envers l’Organisation Internationale de la Francophonie pour cette initiative.

Le chargé de programme à l’IFDD s’est félicité pour les initiatives mises en place pour rendre efficientes les négociations. « On peut se réjouir aussi des outils d’aide à la négociation ou du guide du négociateur que nous avons produit.  Ça continue d’être très utilisé par les négociateurs qui nous font des retours très positifs » a déclaré Issa Bado. De façon générale, la francophonie a été à l’écoute des pays.

Panels de haut vol

La COP 28 au pavillon de l’IFDD, c’est aussi des participations de haut niveau avec la présence de la Secrétaire générale de l’OIF, Louise MUSHIKIWABO qui a lancé des messages très forts sur l’accès à la finance climat. Elle a aussi fait un plaidoyer auprès du fonds d’adaptation. « Nous avons connu également la présence de l’administratrice de la francophonie qui a soutenu les négociatrices francophones et qui a passé aussi des messages importants sur la finance durable lors de la concertation des ministres ». Autant de messages délivrés afin que les ponts soient établis entre ceux qui ont besoin de financement et ceux qui peuvent les mettre à disposition.  Des messages pour que les barrières linguistiques soient sautées également.

 

Cécile Goudou

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *