16 July 2024
Environnement

Ressources marines : des journalistes prennent connaissance des conclusions des grandes rencontres internationales de 2022

  • 14 juin 2023
  • 3 min read
Ressources marines : des journalistes prennent connaissance des conclusions des grandes rencontres internationales de 2022

Les membres de l’Observatoire des Médias pour une Pêche Durable en Afrique (OMPDA) se concertent à Tanger au Maroc. Au cœur de la rencontre qui s’est ouverte ce mardi, les grandes résolutions issues des rencontres internationales sur la mer, la pêche et la biodiversité maritime en 2022.

L’initiative est soutenue par la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’océan Atlantique (COMHAFAT). Le Secrétaire exécutif de la COMHAFAT reste persuadé que l’atelier de Tanger permettra à un public plus large sur tout le continent d’avoir accès aux informations grâce aux productions des journalistes. Il va combler de ce fait le fossé de communication autour de ces rencontres internationales de 2022. Abdelouahed BENABBO a rappelé que « ces rencontres internationales ont abordé des questions cruciales en rapport avec la gestion des ressources marines vivantes. Malheureusement, peu de professionnels africains de la communication ont pu couvrir ces évènements et seulement quelques-uns ont pu avoir accès à une documentation adéquate ».

S’appuyer sur les journalistes pour atteindre les objectifs

Pour le coordonnateur général de l’Observatoire des médias pour une pêche durable en Afrique (OMPDA), il est important de porter à la connaissance des journalistes, les résultats des grandes rencontres internationales sur les ressources halieutiques. « Les journalistes ont le pouvoir de mettre en lumière les défis actuels, donner la parole aux communautés locales et de promouvoir les initiatives qui contribuent à la protection de nos océans », a souligné Léonce AISSOUN. A l’issue de cet atelier, les participants vont élaborer un plan de communication autour des pratiques de la pêche durable et de la préservation de la biodiversité marine.

Tanger abrite la passation de service à la tête de l’OMPDA

Après l’ouverture officielle des travaux de cet atelier, le nouveau coordonnateur général a pris officiellement les rênes de l’observatoire. Le journaliste béninois Léonce Aissoun, élu le 13 mai dernier a reçu des mains de son prédécesseur et confrère camerounais André Naoussi, les documents officiels de l’OMPDA.

Léonce Aissoun ( à gauche) prend officiellement des mains de son prédécesseur André Naoussi les rênes de l'OMPDA
Léonce Aissoun (à gauche) prend officiellement des mains de son prédécesseur André Naoussi les rênes de l’OMPDA

 

L’OMPDA est une initiative du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), de la Banque mondiale et de l’Union Africaine. Créée en 2016, l’organisation travaille au renforcement de la prise de conscience sur les enjeux liés à la pêche durable et à la protection des océans en Afrique.

 

Cécile GOUDOU

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *