23 June 2024
Environnement

Recyclage de déchets : L’utile contribution de Naomi Fagla Medegan et son association

  • 14 juin 2023
  • 4 min read
Recyclage de déchets : L’utile contribution de Naomi Fagla Medegan et son association

“Gbobêtô”, le ramasseur d’ordures en langue nationale Gun, c’est le nom de l’association de la franco-béninoise Naomi FAGLA MEDEGAN. Fondée en 2019 et basée à Porto Novo, elle cherche et trouve des solutions pour des problèmes des populations à partir des déchets que ces dernières produisent. A la découverte d’une association qui redonne vie aux déchets (1ère patie).  

Quand elle a posé ses valises au Bénin en 2015, ce sont les ramasseurs d’ordures qui passaient dans les ménages qui ont inspiré Naomie. D’où le nom “Gbobêtô” donné à son association. Pour elle, c’est une façon de rendre hommage à ces personnes, qui au fond, rendent service à la société. Malheureusement, on ne leur accorde pas trop d’importance. Allier le social à l’environnemental et à l’économique autour du déchet tout en rendant service au terroir. C’est là la vision qui sous-tend tous les projets de “Gbobêtô”. Cette association collecte en effet les déchets en s’appuyant sur des filières existantes.

Les déchets, tous concernés !

« Quand vous prenez des déchets verts et vous en faites du combustible, cela répond au fait d’avoir du combustible propre pour les populations. Cela ne cause pas de déforestation contrairement au charbon de bois. Et ça peut être potentiellement moins cher si vous arrivez à mettre en place une chaîne de production efficace. Donc vous réglez aussi les problèmes de précarité énergétique » confie Naomi à propos de ses activités. « Le déchet pour moi, c’est quelque chose qui rassemble toutes les couches de la population. Tout le monde produit des déchets et tout le monde est exposé aux risques environnementaux et sanitaires. Et donc, cela doit être la préoccupation de tous, de mieux les traiter » exhorte-elle.

Le projet énergie verte

L’un des projets phares de l’Association “Gbobêtô” est le “projet énergie verte”. Il consiste à collecter les déchets auprès des groupements de femmes agricultrices. Ces groupements sont d’un effectif d’environs 75 femmes. Ils rachètent les résidus organiques auprès des femmes pour en faire du combustible écologique. Concrètement, il s’agit de briquettes dont l’aspect physique s’apparente à celui du charbon de bois. Elles servent pour la cuisson dans les ménages. Actuellement, l’association produit 400 kilogrammes de ces briquettes par jour. Depuis le démarrage de ce projet, ce sont 30 tonnes de déchets organiques qui sont déjà collectées et ainsi valorisées.

Les petites mains y trouvent leur compte

Le projet énergie verte a permis également de former des potières qui fabriquent des foyers améliorés. Ceux-ci sont particulièrement adaptés aux briquettes de charbon fabriquées par l’association. Ce sont 24 potières, réparties dans trois groupements qui assurent désormais cette prestation pour l’association “Gbobêtô” et en tirent leurs revenus essentiels.

Le comptoir du plastique

Grâce au projet “Le comptoir du plastique” , les petits collecteurs de déchets plastiques s’en tirent à bon compte. Ils revendent leurs produits à l’association  qui les met à disposition des entreprises pour recyclage. A ce jour, plus de 180 tonnes de déchets recyclés au niveau du comptoir du plastique créé en 2019.

Les recycleries, une innovation conjointement portée avec la SGDS

Pour concrétiser le projet recyclerie mis en place avec la SGDS, l’association “Gbobêtô” a créé trois points de tri de déchets au niveau des points de regroupement de la SGDS. Les femmes qui opéraient dans l’informel en récoltant les déchets dans les dépotoirs sauvages sont réinsérées dans ces points de tri. Elles ont bénéficié d’accompagnement de divers ordres : sanitaire, social, etc. Grâce aux recycleries, elles ont formalisé leur activité en se mettant en coopérative « la coopérative des opératrices de tri ». Ce sont plus de 280 tonnes de déchets qui sont traités au niveau des recycleries, depuis août 2021…

A suivre…

Cécile Goudou

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *