18 June 2024
Environnement

Cadre mondial de la biodiversité : l’IFDD réunit 26 pays de l’espace francophone à Abidjan

  • 10 juin 2023
  • 5 min read
Cadre mondial de la biodiversité : l’IFDD réunit 26 pays de l’espace francophone à Abidjan

Dans le cadre de la transformation en action concrète des engagements des pays francophones issus du Cadre mondial Kunming-Montréal sur la biodiversité adoptée en décembre 2022, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a organisé du 30 mai au 1er juin 2023 à Abidjan, le premier atelier francophone de formation sur le support méthodologique pour l’intégration du Cadre mondial de la biodiversité dans un processus national inclusif et multi-acteurs. Cet atelier a été organisé en collaboration avec le Ministère de l’environnement et du développement durable de la Côte d’Ivoire.

La conférence des Nations-Unies sur la Diversité Biologique s’est tenue à Montréal au Canada en décembre 2022. Cette 15ème conférence du genre a adopté l’Accord Kunming-Montréal portant sur le Cadre mondial de la biodiversité. Ce fut en présence des 196 parties à la Convention sur la Diversité Biologique. Ce nouveau Cadre mondial a pour objectif de freiner et d’inverser la perte croissante de la biodiversité. Il comprend notamment 4 grands objectifs à long-terme à l’horizon 2050, 23 cibles axées sur l’action à l’horizon 2030, des mécanismes de planification, de suivi, de révision, de rapportage et des indicateurs à utiliser dans les rapports périodiques nationaux.

A travers ce cadre mondial, les États s’engagent sur divers enjeux, notamment l’atteinte de la conservation de 30 % des surfaces terrestres et marines à travers un réseau bien relié d’aires protégées (marines, côtières, terrestres, et d’eaux douces) et d’autres mesures de conservation efficaces par zone (AMCE) au niveau mondial à horizon 2030, la restauration de 30% des écosystèmes dégradés et l’accroissement des financements à destination des pays en développement pour la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité.

A cet effet, un atelier de formation sur le support méthodologique pour l’intégration du cadre mondial de la biodiversité dans un processus national inclusif et multi-acteurs pour les pays francophones d’Afrique a eu lieu à Abidjan du 30 mai et 1er Juin 2023, à l’initiative de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD/OIF) en partenariat avec le gouvernement ivoirien et des partenaires du secteur.

L'IFDD promeut le Cadre mondial de la biodiversité à Abidjan

Pour Mme Cécile Martin- Phibbs, Directrice de l’IFDD/OIF, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a bien voulu accompagner le processus à travers plusieurs dispositifs, à savoir : le renforcement des capacités des agents des administrations publiques, privées et de la société civile engagés dans les processus nationaux de transformation du cadre mondial. La mise en place du Pôle Francophone d’accès à la finance durable qui apportera des solutions concrètes en phase avec les besoins identifiées par les pays, la formation des cadres au montage de projets bancables, le renforcement des cadres réglementaires, le plaidoyer en faveur de la levée de la barrière linguistique auprès des investisseurs et en faveur de l’accès direct à des financements innovants et transformateurs.

Selon la Directrice de l’IFDD/OIF, la plateforme numérique Bio Francophonie développé par l’IFDD mettra en lumière les objectifs et les cibles du Cadre mondial de la biodiversité auprès du grand public francophone. Elle vise à partager des informations, des bonnes pratiques et les initiatives pertinentes relatives à la mise en œuvre du Cadre mondial à travers la Francophonie.

Au nom du gouvernement ivoirien, M. Parfait KOUADIO, Directeur de Cabinet, au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable de Côte d’Ivoire a remercié l’IFDD/OIF pour son engagement à soutenir toutes les initiatives environnementales en général et le cadre mondial de la biodiversité en particulier. Il a réaffirmé l’engagement de la côte d’ivoire à soutenir toutes les initiatives allant dans le sens de la promotion du nouveau cadre mondial de la biodiversité.

Après la cérémonie d’ouverture, les participants ont eu droit à un décryptage du Cadre mondial de la biodiversité avec Mme Nadine Saad et M. Basile van Havre. Les débats qui ont suivi ont permis aux participants de mieux comprendre les objectifs de cette nouvelle dynamique impulsée par la cadre mondial de la biodiversité.

Les 53 participants reboisent 1,5 hectare à Songon

Au terme de cet atelier, les 53 participants venus de 26 pays francophones ont procédé au reboisement de 1,5 hectare dans la sous-préfecture de Sogon, localité située au nord de la ville d’Abidjan. L’activité a mobilisé le Sous-préfet de Songon, M. Sery Balié Jean-Marc, la chefferie traditionnelle du village de Godoumé, le Directeur du district des eaux et forêts, une trentaine d’agents des eaux et forêts et plusieurs résidents du village. Dans une ambiance festive, chaque pays représenté à l’atelier ainsi que les partenaires internationaux et régionaux ont planté chacun un arbre portant son effigie.

Mise en terre de plants Atelier IFDD sur le cadre mondial de la biodiversité à Abidjan
Les participants à l’atelier mettant en terre des plants

Au total, 1,5 hectares de plants d’arbres ont été mis sous terre. Le site mis à disposition par la chefferie de Godoumé sera entretenu désormais par les agents des eaux et forêts. Les participants ont voulu ainsi montrer la voie vers la mise en œuvre concrète et rapide du Cadre mondial sur la biodiversité. Ils ont ainsi apporté une pierre à l’ambition de la communauté internationale de préserver 30% des terres et 30% des mers au niveau mondial, conformément aux cibles du Cadre mondial Kunming-Montréal sur la biodiversité  adopté en décembre 2022.

 

Avec le Remapsen

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *