16 July 2024
Actualité

Fête du travail : Les travailleurs boudent une tradition

  • 29 avril 2024
  • 2 min read
Fête du travail : Les travailleurs boudent une tradition

48h après leur marche étouffée par la Police Républicaine, les secrétaires généraux de Centrales et Confédérations syndicales étaient face à la presse ce lundi 29 avril 2024 à Cotonou.

Ils n’entendent pas démordre après les événements du samedi dernier.

Une tradition rompue !

Les responsables syndicaux n’ont pas encore digéré la marche pacifique contre la cherté de la vie que la Police les a empêché de faire. Face aux hommes des médias, ils ont annoncé des mesures fortes pour se faire entendre.

La première, c’est de surseoir cette année à une tradition : la remise de cahier de doléances au gouvernement le 1er mai, fête du travail. Ils envisagent plutôt un meeting de mobilisation d’informations et de décisions à la Bourse du travail de Cotonou.

Les syndicalistes ont profité de cette sortie médiatique pour se féliciter des résultats de leur acte, même s’il n’est pas allé au bout. « Faire entendre le mal-être des travailleurs face à la cherté de la vie », c’était l’objectif et il est atteint, à entendre le secrétaire général de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin, Apollinaire Affewe. « Vous ne pouvez pas savoir jusqu’où le malaise du Bénin est connu aujourd’hui », lance-t-il.

Soif de justice

Les Secrétaires Généraux de la COSI Bénin, CSA Bénin, CGTB et UNSTB entendent impliquer la justice dans ce qu’on peut appeler désormais dossier marche empêchée contre la vie chère. Et c’est leur seconde mesure forte.

Au cours de leur conférence de presse en effet, ils ont annoncé des poursuites judiciaires contre le préfet du Littoral Me Alain Orounla et certains policiers qui ont, selon eux, mal encadré la marche du 27 avril dernier.

On remet ça !

Les travailleurs rappellent qu’ils restent mobilisés et engagés contre la vie chère, à l’instar d’Anselme Amoussou, secrétaire général de la CSA Bénin. Selon lui, le géant meeting annoncé pour mercredi, « permettra d’informer également officiellement de l’intention des confédérations et centrales syndicales de rééditer la marche pacifique de protestation pour le samedi 11 mai 2024 ».

Kiki T.

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *