18 June 2024
Société

« Organisateur de concours frauduleux » : L’accusation qui vaut un procès à un internaute

  • 1 février 2024
  • 2 min read
« Organisateur de concours frauduleux » : L’accusation qui vaut un procès à un internaute

Un homme était devant le juge de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) dans la matinée de ce jeudi 1er février 2024. Il est accusé d’avoir traité l’ancien ministre Aboubacar Yaya d’organisateur de “concours frauduleux” par l’intéressé.

Harcèlement via internet ! C’est l’acte d’accusation de celui qui est poursuivi par Aboubakar Yaya, l’ancien ministre de la fonction publique de Boni Yayi. Il indique au procès, que le prévenu l’a notamment accablé dans un audio d’une vingtaine de minutes. « Il a également insulté l’ex-président Boni Yayi », ajoute M. Yaya, par ailleurs ancien maire de Parakou. Il avoue ne pas se reconnaître dans ces accusations. Voilà pourquoi il s’est plaint en justice.

Aveu

Sans ménagement, l’accusé a reconnu les faits portés à sa charge. Mais il rappelle avoir déjà présenté ses excuses à l’ancien ministre. Ce que Aboubakar Yaya n’a pas nié et a d’ailleurs supplié la cour de libérer son harceleur à qui, il dit ne rien réclamer. Le ministère public est allé dans le même sens dans ses réquisitions. In fine, le procureur représenté par son deuxième substitut requiert trois mois de prison avec sursis à l’encontre du prévenu. Le verdict est attendu pour le 28 mars 2024.

 

Kiki T.

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *