18 June 2024
Actualité

Bénin : “Les Démocrates” vent debout contre une révision de la constitution par les institutions de la république

  • 4 janvier 2024
  • 7 min read
Bénin : “Les Démocrates” vent debout contre une révision de la constitution par les institutions de la république

Le parti « Les Démocrates » vent debout contre une révision de la constitution par les institutions de la République. Les responsables du parti l’ont fait savoir lors d’une sortie médiatique ce mercredi 3 janvier 2024. Guy Dossou MITOKPE et les siens dénoncent une réunion présidée par le Ministre de la justice, qualifiée de manœuvre pour réviser la Constitution sous couvert de dialogue entre le gouvernement et les institutions… 

Dans un communiqué lu à la presse, le parti dirigé par  Boni Yayi a vertement critiqué les propos du Président de l’Assemblée Nationale, Louis Vlavonou, lors de cette rencontre. Les démocrates l’accuse de parjure et estiment qu’il n’a nullement les compétences pour évoquer ce sujet assez sensible de la révision de la constitution. Le parti d’opposition à Patrice Talon souligne dans son adresse la nécessité du respect de la séparation des pouvoirs et l’indépendance des institutions. Lire le communiqué

Communiqué du parti les Démocrates

A l’attention de la population béninoise, des médias et de la Communauté Internationale
Objet : Réponse aux Manœuvres de révision de la Constitution  par les Institutions de la République
Cotonou, 03 janvier 2024 

Peuple béninois, 
Le Ministre de la justice, Garde des Sceaux, Chargé des relations avec les Institutions a présidé le vendredi 22 décembre 2023, à l’hôtel Novotel Orisha de Cotonou, une rencontre avec les Présidents des Institutions de la République, dénommée « Rencontre des Présidents des Institutions de la République »

Cette rencontre qui avait pour objectif général selon eux, de renforcer le dialogue entre le Gouvernement et les Institutions de la République, a  été plutôt pour ses initiateurs, l’occasion de révéler au grand jour leur plan  machiavélique savamment pensé dont la finalité cachée serait une énième tentative de révision  de notre Constitution.

Au cours de ladite rencontre, et comme indiqué dans un reportage des journalistes de la télévision nationale passé dans le journal parlé du 27 décembre 2023, le monde entier a pu entendre Monsieur Louis VLAVONOU, Président de l’Assemblée Nationale du Bénin, déclarer ce qui suit, je le cite : « Nous qui sommes ici, nous représentons la Nation toute entière, c’est les Institutions de la République et nous sommes comme une Assemblée Constituante, parce que ce qui se discute et se fait ici, est au-delà de nos pauvres personnes. C’est la refonte totale de tout le système qui est en jeu. » Fin de citation.

Cette déclaration de Monsieur Louis Vlavonou  montre à suffisance les vraies raisons de cette rencontre et l’objectif vise par le pouvoir de la Rupture. C’est à dire un complot en préparation contre le Peuple béninois. Car au regard de son rang dans la chaine des responsabilités dans notre pays cette déclaration de Monsieur Louis Vlavonou Président de l’Assemblée nationale est un parjure.

Et pour sa propre dignité dans un Pays qui se respecte et qui respecte ses propres valeurs  Monsieur Louis VLAVONOU devrait purement et simplement démissionner de la Présidence de notre Assemblée Nationale ou il devrait être destitué par ses pairs pour avoir outrepassé ses compétences et pour n’avoir reçu aucun mandat d’aller faire une telle déclaration.

En effet, quelle disposition de notre Constitution l’autorise et lui donne la légitimité  d’aller parler d’une Assemblée Constituante ?

De quel système politique parle-t-il et sur quoi se fonde-t-il pour se sentir obligé de proposer une Assemblée Constituante qui se pencherait sur notre système politique ?Dans notre pays le Benin où il y a peine deux mois le plus Haut Magistrat en l’occurrence le Président Talon a déclaré urbi et orbi que tout va bien que le pays n’est pas en crise et qu’il avance et se construit chaque jour

Monsieur Vlavonou connait-il la définition juridique exacte de ce qu’est une Assemblée Constituante ?

Que devons-nous comprendre de l’expression « refonte totale de tout le système ? » quand  toute la mouvance actuelle au pouvoir s’applique à dire que tout va bien et qu’il n’y a aucun problème, en réponse à la requête du Parti les Démocrates et les autres partis de l’opposition qui souhaitent un dialogue politique national ?

Le terme Assemblée Constituante a une signification juridique très précise et historiquement chargée. Utiliser ce terme pour décrire des réunions exclusivement composées de membres de la mouvance au pouvoir sans inclusion ni dialogue avec l’ensemble des forces politiques du pays constitue une grave dérive. Cela témoigne d’une intention de vouloir manipuler les institutions et de contourner les principes démocratiques fondamentaux.

Le refus du dialogue national et la préférence accordée à des discussions internes au sein de la mouvance au pouvoir, révèlent une démarche où la ruse et la rage prévalent sur l’intérêt national. Ces agissements menacent la stabilité politique et l’intégrité de notre système démocratique.

Dans son adresse aux femmes de Cotonou venues lui présenter leur vœu de nouvel an, le Président du parti « Les démocrates », le Dr Boni YAYI, a affirmé la position de notre parti face à tout ce qui se concocte.

C’est un Non catégorique à la révision opportuniste  de notre Constitution qui  ouvrirait la voie à un troisième mandat. Le parti Les Démocrates ne trahira jamais le peuple, béninois. Il  ne participera  à aucune manœuvre de révision constitutionnelle qui ferait le lit à un troisième mandat ou à un troisième mandat déguisé.

Notre parti n’a oublié aucune des promesses qu’il a faites  à notre peuple, lors de sa création. Il n’a oublié aucune des promesses qu’il faites à ce peuple pendant les élections législatives dernières. Nous n’oublierons aucune des promesses que nous faisons chaque jour quand nous nous rencontrons dans nos rues, dans nos hameaux, dans nos villes, dans nos villages.

Ce qui nous importe aujourd’hui c’est le développement de notre pays. C’est la restauration de la démocratie et de l’Etat de droit. Dans les jours, les semaines et les mois et les années qui viennent, notre position, la position de notre parti sera défendue  partout sur l’étendue du territoire. Elle sera réaffirmée devant l’opinion publique nationale et internationale afin que nul n’en ignore.

En conséquence nous appelons à une mobilisation de toutes les  forces démocratiques,  de la société civile et des citoyens épris de justice et de démocratie pour condamner les manœuvres visant à une tentative de révision de notre constitution, de dénoncer la manipulation et la vassalisation des Institutions de la République.

Le Bénin, notre chère nation, mérite un dialogue inclusif, transparent et respectueux des principes démocratiques.  En aucun cas le parti « Les Démocrates  » ne donnera son accord pour une révision opportuniste de la Constitution, qui conduira à un troisième mandat ou à un troisième mandat déguisé.

Les aspirations profondes de notre peuple à ce jour restent et demeurent la réalisation du dialogue politique national, la restauration de la démocratie et de l’état de droit, des droits de la personne humaine et du panier de la ménagère, la libération de tous détenus politiques ainsi que le retour des exilés politiques dans notre commune patrie le Bénin.

Au parti « Les Démocrates » nous restons vigilants  et très engagés pour le respect du principe de la séparation des pouvoirs et la préservation de l’indépendance des institutions de la République.

Non à une révision opportuniste de notre constitution
Non à la vassalisation des institutions de la République
Vive la démocratie
Vive le Bénin et que Dieu le bénisse
Pour le Parti, Le Secrétaire National à la Communication
Dr. Guy Dossou MITOKPE

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *