18 June 2024
Actualité Société

Gouvernance foncière au Bénin: Un forum national s’ouvre ce jour pour fédérer les acteurs

  • 14 novembre 2023
  • 4 min read
Gouvernance foncière au Bénin: Un forum national s’ouvre ce jour pour fédérer les acteurs

Cotonou abrite les 14 et 15 novembre 2023, un forum national de lancement sur le thème « Espaces multi-acteurs de dialogue et système d’alerte sur les politiques et la gouvernance foncière au Bénin : Renforcer les synergies d’intervention équitables et inclusives ». En prélude à ce forum, les différents acteurs étaient face à la presse ce lundi 13 novembre pour expliquer aux hommes des médias les raisons qui justifient la tenue de ces assises. C’est en présence de Isaias Angue Obama, représentant résident de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

 Un forum national multi-acteurs s’ouvre à Cotonou ce mardi 14 novembre pour appuyer les processus nationaux de gouvernance foncière. Lors de la conférence de presse tenue ce lundi, il était question d’expliquer aux journalistes les raisons qui justifient l’organisation dudit forum. A ce rendez-vous, prendront part des représentants du gouvernement, de la société civile, du secteur privé, des experts en foncier, des chercheurs et des acteurs internationaux. Pour la tenue de cette rencontre, c’est un consortium d’organisations de la société civile qui prend le lead. Il s’agit notamment de la PNOPPA et du CEBEDES-Xudodo, en partenariat avec des laboratoires de recherche et universités. Elle rassemblera un large éventail de parties prenantes et bénéficie du soutien de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

L’événement permettra de présenter les résultats de recherche, les principes de gouvernance du cadre de concertation et du dispositif d’alerte et de lancer le cadre national de dialogue. A terme, il contribuera à bâtir un cadre d’animation de la politique foncière nationale à travers le développement d’un espace inclusif de dialogue entre toutes les parties-prenantes, autour des événements et phénomènes liés au foncier survenant sur toute l’étendue du territoire national.

Au cours de son intervention, Isaias Angue Obama, représentant résident de la FAO, a remercié les organisateurs qui ont décidé de fédérer les actions en vue de trouver des solutions durables aux problèmes du foncier. Il a rassuré de ce que la FAO mettra tout en œuvre pour les accompagner dans la mesure du possible. Le soutien que la FAO accorde à l’initiative est en adéquation avec sa contribution au renforcement de la gouvernance foncière à l’échelle mondiale. Elle encourage également la mise en place de politiques et de cadres réglementaires favorisant l’accès équitable à la terre et la résolution pacifique des conflits fonciers. “Cette démarche contribue ainsi à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et au développement durable”, a précisé Isaias Angue Obama, représentant résident de la FAO.

Gouvernance foncière

Le Professeur Roch Mongbo, Directeur Honoraire de CEBEDES-Xudodo, Directeur du Laboratoire d’Analyse des Dynamiques Sociales et du Développement (LADYD) de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi a dévoilé pour sa part le contenu de l’atelier à venir. Il va à travers deux panels mettre l’accent sur la gouvernance foncière et la préservation des zones pastorales. Ceci pour permettre de confronter les expériences et les points de vue, de susciter des débats entre les acteurs impliqués dans la gestion foncière et définir des axes de travail. Trois domaines ont été identifiés comme primordiaux pour une gouvernance foncière inclusive. Il s’agit de la mise en place d’un dispositif d’alerte sur les questions foncières, la capitalisation des expériences de cogestion des espaces pastoraux et l’analyse des implications socio-économiques de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé sur les exploitations agricoles familiales affectées.

Selon le Dr Bernadin Toto, secrétaire permanent de la PNOPPA Bénin, ces assises vont permettre de présenter les résultats de recherche, les principes de gouvernance du cadre de concertation et du dispositif d’alerte.  Dr Bernadin Toto ajoute qu’il est prévu également une phase post atelier qui sera consacré à la finalisation des documents et l’animation du cadre de concertation et du dispositif d’alerte.

Il est à noter que cet atelier entre dans le cadre du projet « Appui aux processus nationaux de réforme foncière dans les pays d’Afrique de l’Ouest et à Madagascar, notamment au Bénin ».

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *