18 June 2024
Actualité

Diplomatie béninoise: Agbénonci dresse un bilan à charge, Bakari veut apprendre

  • 8 juin 2023
  • 3 min read
Diplomatie béninoise: Agbénonci dresse un bilan à charge, Bakari veut apprendre

Passation de charges mercredi au ministère des affaires étrangères. Oloushègoun Adjadi Bakari a officiellement pris les rênes de la diplomatie béninoise des mains de son prédécesseur. Alors que le novice dans le milieu des affaires étrangères se dit prêt à apprendre, l’ancien ministre Aurélien Agbénonci fait un bilan à charge contre son ancien mentor.

C’est acté ! Aurélien Agbénonci passe officiellement les charges à celui qui le remplace désormais au ministère des affaires étrangères. La cérémonie qui a consacré ce passage de témoins a été riche en enseignements. Autant le discours de sortie nous en apprend sur le bilan de Agbénonci, autant celui du nouvel entrant renseigne sur la posture du nouveau patron de la diplomatie.

Un bilan à charge

L’ex chef de la diplomatie béninoise dont les raisons du limogeage n’ont pas été révélées officiellement a dressé un bilan de son passage à la tête des affaires étrangères. « L’histoire saura certainement juger les actions qu’ensemble nous avons menées » a t-il indiqué. Pour Aurélien Agbénonci,  le Chef de l’Etat Patrice Talon est tout aussi comptable de son bilan à la tête des affaires étrangèresMorceaux choisis : « Au cours des sept (07) dernières années, j’ai contribué autant que je pouvais à accomplir la mission assignée à mon département avec loyauté, dévouement et fidélité, sous son autorité. Car, faut-il le rappeler, c’est lui qui, en vertu de ses prérogatives constitutionnelles, décide des orientations de notre politique extérieure en fonction des enjeux qui lui semblent importants et de ses ressources ». L’ancien ministre semble ainsi envoyer une réponse claire aux critiques dont il a fait l’objet ces dernières semaines sur l’efficacité de la diplomatie béninoise qu’il a conduite.

Tout nouveau, Tout “petit”

Pour sa part, le nouveau Chef de la diplomatie béninoise est dans une toute autre posture. Oloushègoun Adjadi Bakari se met donc dans la peau de l’élève qui veut savoir faire. Celui qui est un novice des milieux diplomatiques se dit prêt à apprendre les ficelles du métier. Son message en dit long sur son état d’esprit. « Je viens ici avec beaucoup d’humilité. La diplomatie, j’ai tout à apprendre. Je viens d’un monde bancaire, un monde d’investissements, de chiffres. Et je vais devoir apprendre à vos côtés. Apprendre ce que c’est que c’est que la diplomatie. Quels sont les codes ? Quelles sont les méthodes pour pouvoir faire rayonner cette diplomatie? Il y a des actions qui ne parlent pas qu’il faut mettre en œuvre dans le silence et qui finissent par porter leur fruit et par aider au rayonnement global du Bénin».

Pour l’heure, c’est une carte diplomatique du Bénin qui attend d’être restructurée. C’est aussi une diplomatie qui devra s’évertuer à faire rayonner le Bénin. C’est donc un challenge qui tend les bras au nouveau chef de la diplomatie béninoise.

Akimbi Ola

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *