18 June 2024
Actualité

Désiré Vodonou et ses co-accusés risquent gros dans une affaire de vol d’argent sur des cartes bancaires

  • 11 mai 2023
  • 3 min read
Désiré Vodonou et ses co-accusés risquent gros dans une affaire de vol d’argent sur des cartes bancaires

L’ex député Désiré Vodonon comparaissait ce jeudi 11 mai 2023 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Il est poursuivi pour soustraction frauduleuse d’argent sur des cartes bancaires Visa et MasterCard. 

C’est une autre affaire distincte de l’affaire de casse de banque qui amène Désiré Vodonou devant la Criet. Déjà en prison, l’ex député est poursuivi par deux banques de la place dans ce nouveau dossier. Il n’est pas le seul prévenu. Le dossier qui amène Désiré Vodonou devant le parquet spécial est une affaire de fraudes à la carte bancaire. Le procureur a requalifié les faits de complicité d’escroquerie via internet en complicité de vol contre sept prévenus dont Désiré Vodonou.

Mode opératoire

Désiré Vodonou et ses sept coaccusés sont poursuivis pour vol d’argent sur des cartes bancaires Visa et MasterCard. Selon le le parquet spécial de la CRIET, ils opéraient à l’aide d’un Terminal de paiement électronique (TPE) d’une banque béninoise. Ce sont d’ailleurs ces instituions financières qui ont déposé une plainte contre les prévenus. Le procureur indique que ce TPE était en possession du nommé Wilfried Ayatodé (cerveau de l’opération) dans le cadre d’un partenariat qu’il a signé avec ladite banque. Les cartes bancaires des victimes étaient débitées à l’insu de leurs propriétaire. Les cartes débitées sont en réalité des cartes volées. Mais les victimes ne savaient pas qu’elles étaient aux mains des prévenus, précise le parquet.

Réquisition

Au cours de sa réquisition, le procureur a requalifié les faits de complicité d’escroquerie via internet en complicité de vol contre les sept prévenus dont Désiré Vodonou.  Il a relaxé au bénéfice du doute trois prévenus. Il a ensuite  sollicité la condamnation d’un quatrième prévenu à sept ans de prison assortis de sursis. Le procureur a requis cinq ans de prison dont deux ans fermes et un million d’amende pour le cinquième prévenu.

Le parquet spécial a réclamé à la Cour de retenir dans les liens de la prévention de « complicité de vol et de blanchiment de capitaux », Désiré Vodonou et l’informaticien de la bande. Il s’agit du même impliqué dans l’affaire de casse de banque. Pour les deux, sept ans de prison ferme et 300 millions d’amende chacun.

Le principal cerveau de la bande, un certain Wilfried Ayatodé, est en fuite. Il avait été placé en détention provisoire en janvier 2022. Il s’est évadé alors qu’il avait été évacué pour des raisons de santé au CNHU de Cotonou en janvier 2023.  Contre lui, le procureur a réclamé quatorze ans fermes de prison et six-cent millions d’amendes. Il demande à la Cour de condamner les prévenus Wilfried Ayatodé, Désiré Vodonou, Sy Sérigne Abdoulaye et deux autres à payer solidairement 630 millions à titre de dommages-intérêts.

Akimbi Ola

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *