18 June 2024
Actualité

Drame de Dassa : Le gouvernement annonce des mesures radicales

  • 1 février 2023
  • 2 min read
Drame de Dassa : Le gouvernement annonce des mesures radicales

Le Conseil des ministres est revenu sur les mesures prises par le gouvernement au lendemain du drame. Il a également levé le voile sur celles qu’il entend mettre en oeuvre pour prévenir la survenue d’autres épisodes sinistres. S’agissant des mesures sanitaires, ” les cas les plus graves ont été immédiatement transférés vers les unités de traitement des brûlés et de réanimation à Cotonou et à Abomey-Calavi pour une meilleure couverture en soins entièrement à la charge de l’Etat”. Le compte rendu du Conseil des ministres n’a pas occulté le fait que “trois cellules de crise ont été mises en place respectivement à Cotonou, Parakou et Dassa-Zoumé aux fins d’assister les familles affectées et leur apporter les informations appropriées ainsi qu’un soutien psychologique”.

Des mesures radicales sont annoncées pour “combattre le mal” nous informe le compte rendu du Conseil des ministres de ce mercredi. Elles ont nom:

  • la nécessité de renforcer les mesures de sécurité routière et d’accélérer les réformes en cours dans le
    sous-secteur du transport routier, notamment :
  • la professionnalisation du métier de transporteur;
  •  la règlementation sur la qualité du parc automobile avec des véhicules répondant aux normes;
  • la transmission à l’Assemblée nationale, dès l’installation de la 9ème législature, du projet du nouveau code déjà examiné par le Gouvernement;
  • l’adoption prochaine de la politique nationale de sécurité routière.

Le gouvernement de Patrice Talon annonce également des mesures hardies avec instruction aux ministres concernés. Il s’agit pour “la Police républicaine, les contrôles routiers avec des moyens adéquats; notamment des caméras dédiées assorties de microphone” (ministre de l’intérieur). Le Ministre en charge de la justice, pour sa part, devra “engager les poursuites appropriées à l’issue des enquêtes en cours”. Le conseil des ministres a instruit, pour l’identification des corps méconnaissables, conjointement les ministre de la Santé et  de la Justice de procéder à des tests ADN.

Le conseil des ministres tout en présentant ses condoléances aux “familles éplorées et à la Nation toute entière” a invité à la “prise de conscience des populations afin que les règles du code de la route soient strictement respectées”.

Akimbi Ola

About Author

sesame info

1 Commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *