16 July 2024
Santé

Santé maternelle et néonatale en Afrique de l’Ouest : l’Unicef présente les chiffres

  • 7 décembre 2023
  • 3 min read
Santé maternelle et néonatale en Afrique de l’Ouest : l’Unicef présente les chiffres

En Afrique de l’ouest et du centre, malgré les efforts conjugués des organismes internationaux, des Etats et des collectivités locales, la mortalité maternelle et néonatale demeure un défi. Lors du forum des médias sur la santé infantile, la nutrition et la vaccination en Afrique de l’Ouest et du centre, les statistiques ont été revisitées afin de motiver la presse à participer à la sensibilisation des populations via les productions.

Des chiffres qui font froid dans le dos. Des données inquiétantes alors que des actions se multiplient pour que l’enfant vive après la naissance et se porte bien par la suite.  Dans une présentation chiffrée, le Docteur Alexandre BOON, médecin en service au bureau régional Afrique de l’ouest et du centre de l’UNICEF a fait toucher du doigt aux journalistes, les défis qui restent à relever pour une meilleure santé maternelle et néonatale dans la région.

En 2021, près de 40% des enfants décédés à moins de cinq ans sont enregistrés rien qu’en Afrique de l’ouest et du centre et on a recensé également dans la région 30 % des nouveaux nés décédés la même année. Dans la région, les taux de mortalité maternelle, néonatale et mort naissance restent donc les plus élevés. Pour inverser la tendance des courbes, il a identifié les causes.

Au nombre de celles-ci, les plus importantes sont entre autres, le paludisme, les infections respiratoires aigües, la prématurité, la diarrhée, l’aphicide à la naissance mais beaucoup plus la malnutrition. La moitié des décès des enfants de moins de 5 ans en Afrique de l’ouest et du centre est imputable à la malnutrition selon le Docteur BOON.

Des pistes de solution identifiées

En dehors des différentes actions menées par les acteurs pour venir à bout de ces décès maternels et néonataux évitables pour la plupart, la contribution des journalistes est attendue. Elle va consister en la production d’articles de sensibilisation sur des réflexes à promouvoir. Il s’agit du suivi rigoureux entre autres des soins de préconception et de nutrition, soins pendant la grossesse et l’accouchement, soins aux nouveau-nés.

Le médecin en service au bureau régional Afrique de l’ouest et du centre de l’UNICEF reste formel : « la couverture effective de l’accessibilité et la qualité des services de santé et de nutrition essentiels tout au long du parcours de soins aident les enfants à survivre et à s’épanouir ».

 

Cécile Goudou

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *