18 June 2024
Media

Fake News : Meta supprime près de 300 faux comptes au Togo et au Burkina

  • 5 mai 2023
  • 2 min read
Fake News : Meta supprime près de 300 faux comptes au Togo et au Burkina

C’est désormais une tradition à Meta, Maison-mère de Facebook. La société rend publique chaque trimestre, des informations sur ce qu’elle appelle des « comportements inauthentiques coordonnés de faux comptes pour influencer l’opinion publique dans le monde ».

Le dernier rapport qui prend en compte les trois premiers mois de l’année, informe sur des tentatives de manipuler l’opinion au Togo et le Burkina-Faso. « Nous avons supprimé 134 comptes Facebook, 142 pages et 20 comptes Instagram pour avoir enfreint notre politique de lutte contre les comportements inauthentiques coordonnés. Ce réseau provenait principalement du Togo et du Burkina Faso et ciblait principalement le territoire Burkinabé », révèle Meta.

Modus operandi

Les faux comptes sont à la fois liés à Facebook ainsi qu’à Instagram. Dans le détail, explique le groupe Meta, le réseau découvert substitue les fausses pages à des médias, ce qui fait croire au public que les informations diffusées sont réelles. Meta ajoute que « les personnes à l’origine de cette activité publiaient principalement en français des informations sur l’actualité et les événements en cours au Burkina Faso, et ont notamment publié des commentaires positifs sur le gouvernement de la transition ».

Ces manœuvres ne sont pas nouvelles aux yeux des responsables de la maison-mère de Facebook. Ils indiquent que le groupe à l’origine de cette tentative d’influence avait tenté le même coup en avril 2021 en Centrafrique sous le nom « Aimons Notre Afrique ». Les près de 300 faux comptes supprimés par META étaient suivis par 65 500 personnes sur Facebook et 500 personnes sur Instagram.

Kiki T.

About Author

sesame info

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *